Rechercher dans les publications

entre et

Collection L’école des parents

  • Paru le 7 novembre 2019

    Les Cafés des parents®

    Outils emblématiques des Écoles des parents et des éducateurs, les Cafés des parents® ont aujourd’hui vingt ans et se déclinent sous de multiples formes. Cet ouvrage revient sur leur histoire, explicite l’originalité de leur démarche et souligne l’importance de leur utilité sociale.

     

     

    Tarif : | 13,00
    Nbr :

    Télécharger le PDF >

  • Paru le 10 mai 2019

    La famille connectée

    Soucieux de protéger leurs enfants dans le monde souvent perçu comme dangereux, les parents utilisent les outils numériques pour communiquer avec eux, s’enquérir de ce qu’ils font et les surveiller : une situation qu’ils n’ont pas connue enfants ni adolescents. Comment trouver le juste équilibre dans ce contexte inédit ? Où fixer la frontière entre la surveillance légitime, bienveillante, et le contrôle, qui bride la liberté de l’enfant et entrave son autonomie ?

    Cet ouvrage dévoile les effets insoupçonnés de l’usage des TIC au sein des familles, en faisant le pari que ces réflexions pourront aider les parents à effectuer, d’eux-mêmes et au gré des situations, les meilleurs choix en matière de pratiques numériques familiales.

     

    Jocelyn Lachance est maître de conférences en sociologie à l’université de Pau et des Pays de l’Adour, membre du laboratoire « Passages » (CNRS-UMR 5319).

    Tarif : | 12,00
    Nbr :

    Télécharger le PDF >

  • Paru le 4 décembre 2018

    Accompagner les adolescents

    Nouvelles pratiques, nouveaux défis pour les professionnels. 

     

    Quelles sont les nouvelles pratiques des adolescents, et comment les prendre en compte pour mieux accompagner les plus vulnérables d’entre eux ?

     Ce livre rend compte d’un séminaire organisé par le Comité d’animation départemental de la Maison des adolescents de Loire-Atlantique entre septembre 2016 et mai 2018. Il croise le regard de spécialistes reconnus de l’adolescence (Philippe Jeammet, Daniel Marcelli, Patrice Huerre, Jean-Pierre Couteron, etc.) et celui de professionnels de terrain (éducateurs spécialisés, psychologues, etc.). Chaque chapitre est suivi d’un récit de la journaliste Anne Le Pennec qui retrace, leurs échange, toujours fructueux, et les met en perspective.

    Tarif : | 13,00
    Nbr :

    Télécharger le PDF >

  • Paru le 24 mai 2018

    Robots, de nouveaux partenaires de soins psychiques

    Les robots ne se contentent pas de capter et de traiter des informations : ils interagissent avec leurs utilisateurs, et certains sont même capables de parler. Ces caractéristiques sont au cœur de l’intérêt qu’ils suscitent en santé mentale, notamment pour les troubles du spectre autistique et les pathologies liées au vieillissement.

    Mais, en communiquant avec nous, les robots peuvent aussi créer l’illusion qu’ils se soucient de nous, alors qu’ils demeurent des machines à simuler, sans émotion ni douleur, connectées en permanence à leur fabricant à qui ils transmettent les données de nos vies personnelles.

    Les robots peuvent-ils devenir des auxiliaires thérapeutiques ? Cet ouvrage fait le point sur les recherches scientifiques actuelles concernant les robots au service des patients, et leurs implications éthiques. Il pose dès aujourd’hui la question : quels robots voulons-nous pour demain ?

     

    Auteurs : Serge Tisseron est psychiatre, docteur en psychologie (HDR), membre de l’Académie des technologies, chercheur associé  à l’Université Paris-VII (Denis Diderot). Il a publié une trentaine d’essais personnels, notamment sur les secrets de fa mille, nos relations aux images et les bouleversements psychiques et sociaux entraînés par le numérique. Ses livres sont traduits dans onze langues. Il est coauteur du rapport de l’Académie des sciences : « L’enfant et les écrans ».

    Il a fondé, avec Frédéric Tordo, en 2013, l’Institut pour l’étude des relations homme-robots (IERHR).

    Tarif : | 12,00
    Nbr :
  • Paru le 25 août 2017

    Les images terroristes. La puissance des écrans, la faiblesse de notre parole

    A l’échelle individuelle, nous sommes nombreux à nous sentir démunis face à la puissance d’une organisation terroriste dont les adeptes sont prêts à mourir pour répandre le sang et la terreur. Que les champs de bataille nous paraissent lointains ou que l’épicentre du drame se déclare dans notre ville, les coups de feu retentissent dans nos foyers chaque fois que l’horreur envahit nos écrans. Sur le registre de l’imaginaire, nous sommes tous victimes du terrorisme.

    Dans ce monde submergé de photos et de vidéos diffusées par les populations victimes elles-mêmes, que pouvons-nous faire pour résister et protéger les plus jeunes de cette entreprise de terreur ? Cet essai propose une lecture de ce combat, que nous perdrons chaque fois que nous abandonnons notre imaginaire à l’ennemi.

     

    Jocelyn Lachance, docteur en sociologie, est socio-anthropologue de l’adolescence, membre de l’Observatoire jeunes et société (Québec), du laboratoire Passages au CNRS et du groupe de recherche sur l’hypermodernité (Paris). Il enseigne à l’université de Pau.

     

    Ecoutez Jocelyn Lachance présenter son ouvrage

    Tarif : | 12,00
    Nbr :

    Télécharger le PDF >

  • Paru le 17 juin 2017

    Adolescents en quête de sens

    La question du sens est au coeur de l’adolescence et vient faire rupture avec l’enfance. Les adolescents ont un besoin impérieux de donner un sens à leur vie et recherchent, pour cela, des enagagements forts : citoyens, religieux, artistiques…

    Les adolescents vulnérables, quelquefois relégués du système scolaire ou sans espoir de réussite sociale, en rupture avec les valeurs familiales ou sans étayage parental, trouvent parfois ce sens dans des engagements radicaux. Comment travailler avec eux cette question de la citoyenneté et du sens, et prévenir les dérives potentielles ? Comment aider leurs parents et les professionnels qui les entourent ?

    Les auteurs analysent les multiples raisons individuelles et sociales qui peuvent inciter un jeune à se tourner vers le radicalisme. Ils repèrent les principales étapes de ce processus afin d’agir quand il en est encore temps.

     

    Daniel Marcelli, pédopsychiatre, professeur émérite de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Président de la Fédération nationale des écoles des parents et des éducateurs (FNEPE).

    Anne Lanchon, rédactrice en chef de la revue L’école des parents.

     

    Cet ouvrage regroupe, entre autres, les participations au colloque organisé à Toulouse, le 11 mars 2016, par la FNEPE, par l’Ecole des parents et des éducateurs (EPE) de Haute-Garonne, en partenariat avec les éditions érès.

     

    Vous pouvez télécharger le bulletin de commande

    Tarif : | 12,00
    Nbr :
  • Paru le 4 mai 2017

    L’enfant, l’animal, une relation pleine de ressources

    Compagnon « naturel » de l’enfant, l’animal familier partage avec lui ses jeux, ses moments de joie et de tristesse, ses découvertes, et contribue à son développement sensoriel, psychomoteur, affectif et cognitif comme à sa socialisation. Fidèle, indulgent, il se révèle un mai précieux à l’adolescence, âge traversé par de multiples turbulences.

    Leur complicité et leur communication subtile font aussi de l’animal un médiateur thérapeutique hors pair pour des enfants souffrants de handicaps physiques, mentaux ou psychiques. Quels sont les leviers et les effets de ces médiations animales ? Quel peut être l’apport pédagogique de l’animal, à l’école ou dans le domaine de l’aide sociale à l’enfance ? Les animaux occupant une place de plus en plus centrale dans nos vies, la collection « L’école des parents » s’est penchée sur cette relation unique, sans oublier le rôle symbolique des personnages d’animaux dans la littérature jeunesse.

     

    Préface de Daniel Marcelli, professeur émérite de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, président de la FNEPE.

     

    Téléchargez le bulletin de commande

    Tarif : | 13,00
    Nbr :

    Télécharger le PDF >

  • Paru le 6 décembre 2016

    Les nouveaux objets transitionnels

    Du doudou de Winnicott à l’iPhone de Jobs

     

    Il y a 65 ans, Donald Winnicott présentait à la Société britannique de psychanalyse son célèbre exposé sur les « objets et phénomènes transitionnels » qui allait bouleverser l’accompagnement psychologique du tout-petit enfant…et l’économie du jouet.

    Aujourd’hui, les parents achètent le précieux « doudou » que l’enfant est censé « trouver-créer » dans son environnement immédiat pour, entre autres, apprivoiser l’absence de la mère (du père, des parents…). Ces nouveaux objets transitionnels, surinvestis par les adultes (parents et professionnels), jouent-ils toujours leur rôle initial ? Que disent-ils de la fragilité de nos liens ?

    Les objets numériques (téléphones portables, jeux vidéos, robots…) qui nous relient les uns aux autres et meublent notre solitude, sont-ils les doudous d’aujourd’hui ? Ou des objets fétiches, si’lon en croit notre dépendance à leur égard ?

     

    Psychiatres, psychologues, psychanalystes, sociologues, philosophe et puéricultrice revisitent le concept de Winnicott à l’ère de la marchandisation et des nouvelles technologies.

     

    Daniel Marcelli, pédopsychiatre, professeur émérite de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Président de la Fédération nationale des écoles des parents et des éducateurs (FNEPE).

    Anne Lanchon, rédactrice en chef de la revue L’école des parents.

     

    Téléchargez le bulletin de commande

    Indisponible à la vente