L’Afev (Association de la Fondation Étudiante pour la Ville) est une association loi 1901 créée en août 1991 avec pour but la lutte contre les inégalités et la relégation dans les quartiers populaires en France, en créant, à côté des politiques publiques, des espaces d’engagement citoyen pour les jeunes, en général, et pour les étudiants, en particulier. Présente dans 330 quartiers, organisant plus d’un million d’heures d’engagement solidaire par an, l’Afev est devenue le premier réseau d’intervention d’étudiants dans les quartiers populaires.

 

Depuis 80 ans L’AFPSSU (Association pour la santé de l’enfant dans son parcours de vie) s’engage pour contribuer à créer : une école accueillante et bienveillante soucieuse de respecter les besoins fondamentaux des jeunes et développer un contexte de bien-être scolaire permettant à chacun d’entre eux d’arriver au meilleur de leur capacité ; une école prévenante et humanisante pour valoriser des actions de prévention positive, d’interactions entre tous les acteurs de la communauté éducative et une école pour bien vivre ensemble dans un lieu au climat apaisé favorisant le bien-être et l’épanouissement de tous.

 

   

L’ALF (Association des ludothèques françaises) a pour missions: la représentation et la promotion des ludothèques en diffusant leur culture et leur approche scientifique du jeu, l’entretien d’une veille sur les politiques publiques et les mutations sociétales, l’action en tant que groupe d’influence et le développement des relations des ludothèques françaises avec les ludothèques étrangères, les acteurs du marché du jeu et du jouet et les chercheurs; la création et la diffusion d’outils, de procédures et d’un centre de ressources; l’animation de travail créatif, d’expérimentation et de formation;  le soutien, l’animation et le développement du réseau.

 

Association loi 1901 créée en 1976, l’ANCCEF (Association Nationale des Conseillers Conjugaux et Familiaux) fait connaître les activités et compétences des CCEF auprès du grand public et le métier auprès des institutions et des politiques, fédère les conseillers conjugaux et familiaux en association nationale et lors de rencontres régionales dans le respect des orientations culturelles de chacun et participe à l’actualisation des connaissances et des compétences grâce aux rencontres professionnelles proposées.

 

   

L’ANLCI (Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme) a été créée en 2000 dans le but de fédérer et d’optimiser les moyens de l’État, des collectivités territoriales, des entreprises et de la société civile en matière de lutte contre l’illettrisme. Dans ce cadre, l’ANLCI mobilise et travaille avec et pour ceux qui agissent au niveau institutionnel et sur le terrain pour prévenir et lutter contre l’illettrisme. Son rôle est de définir des priorités d’action et d’accélérer leur mise en œuvre : mesure de l’illettrisme, élaboration et diffusion d’un cadre commun de référence, impulsion et coordination de projets.

 

   

L’Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique et agréée d’éducation populaire, implantée sur l’ensemble du territoire national avec 22 directions régionales coordonnées par son siège national, et animée par de nombreux bénévoles et 1575 professionnels.

 

   

ATD Quart Monde veut mettre fin à l’extrême pauvreté en y associant les personnes qui la subissent. Il fait appel à l’engagement de tous pour transformer les mentalités et nos sociétés. Fondé en 1957 par Joseph Wresinski, le mouvement ATD Quart Monde rassemble des femmes et des hommes de toutes cultures et origines sociales dans plus de 30 pays en Afrique, en Amérique du Nord et du Sud, dans l’Océan Indien, en Asie et en Europe. ATD Quart Monde est une organisation non gouvernementale internationale sans affiliation religieuse ou politique.

 

La Fédération des Centres sociaux et Socioculturels de France, tête du réseau de plus de 1 200 centres sociaux qui lui sont affiliés, a pour missions: d’animer et de promouvoir ses valeurs et son projet fédéral, axé sur le renforcement du pouvoir d’agir des habitants pour répondre aux questions de société qui les concernent; de représenter et de communiquer sur le réseau auprès des pouvoirs publics, des partenaires, des responsables locaux, du grand public, sur la spécificité du projet participatif des centres sociaux, ainsi que sur la richesse et la diversité de son réseau; de soutenir le développement des fédérations et des centres existants et d’accompagner à la création de nouveaux centres sociaux, de nouvelles fédérations; de former et de qualifier les acteurs du réseau, salariés et bénévoles; de développer des stratégies politiques et un travail prospectif concernant l’avenir des centres sociaux et socioculturels.

 

   

Association loi 1901, le CNAJEP (Comité pour les relations nationales et internationales des associations de jeunesse et d’éducation populaire) est né en 1968 suite à la volonté de mouvements de Jeunesse et d’associations d’Éducation Populaire, appartenant à des horizons et à des secteurs d’activités très divers, de se rencontrer pour créer un espace de dialogue, de concertation et de représentation auprès des Pouvoirs Publics sur les questions concernant la Jeunesse et l’Éducation Populaire.

 

Refonder l’éducation, promouvoir la pédagogie. Le collectif CAPE (Collectif des associations partenaires de l’école publique) a pour missions de permettre l’expression du collectif, porter à la connaissance de tous ses réflexions et ses travaux sur toutes les questions attenant à l’éducation de la jeunesse qui le concerne, ensuite permettre la coexistence sur un même site des points de vue et des actualités des diverses associations composant le collectif, pour favoriser leur connaissance mutuelle et leur audience dans l’espace public et enfin proposer diverses ressources aux professionnels de l’univers éducatif, issues des publications des associations du collectif.

 

   

L’EFA (Enfance & Familles d’Adoption) est une fédération de 92 associations départementales, regroupant près de 9 000 familles adoptives et adoptés majeurs. Premier mouvement de l’adoption en France, réunissant des familles dont les enfants sont nés en France et à l’étranger, EFA est l’interlocuteur privilégié des pouvoirs publics en matière d’adoption.

 

La FNAREN est la Fédération Nationale des Associations départementales des Rééducateurs, rééducatrices de l’Education Nationale. Elle regroupe près d’un millier de rééducateurs, rééducatrices dans la soixantaine d’associations départementales (AREN) qui la composent. Les rééducateurs, rééducatrices sont des enseignant.e.s spécialisé.e.s qui aident les enfants qui rencontrent des difficultés à l’école primaire, afin qu’ils (re)trouvent leurs compétences d’élèves.

 

   

Association loi de 1901 déclarée d’intérêt général, Lecture Jeunesse est un observatoire de la lecture des adolescents, un centre de formation, un laboratoire de projets pour développer la lecture et l’écriture des jeunes.

 

  

L’association Les petits citoyens propose des outils pédagogiques de médiation et de sensibilisation adaptés aux enfants et contribue ainsi au développement d’une citoyenneté active dès le plus jeune âge. Face aux enjeux de société complexes et cruciaux, elle accompagne les acteurs éducatifs et favorise l’esprit de responsabilité et d’engagement des enfants tout en transmettant des valeurs de civisme et de solidarité.

 

Première société de psychiatrie de l’enfant, crée en 1937, la SFPEADA (Société Française de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent et Disciplines Associées) est une association professionnelle loi 1901 qui regroupe des professionnels intervenant dans le domaine de l’enfance et de l’adolescence, quels que soient leur mode d’exercice et leur profession.  Elle a pour but de « promouvoir et coordonner des études, des recherches et des actions de formation concernant les troubles mentaux, affectifs et intellectuels des enfants et des adolescents ainsi que leur traitement et leur prévention. Elle se propose de regrouper les membres des diverses professions concourant à ce but ».

 

     

L’UNAF (Union Nationale des Associations Familiales ), en vertu des missions qui lui sont confiées par la loi, joue quatre rôles. 1. Donner des avis aux pouvoirs publics sur les questions d’ordre familial et leur proposer les mesures qui paraissent conformes aux intérêts matériels et moraux des familles. Cette première mission consacre le rôle politique de l’UNAF et l’ensemble de la politique familiale s’inscrit dans cette mission. 2. Représenter officiellement, auprès des Pouvoirs Publics, l’ensemble des familles. Ce terme « ensemble » signifie que seul l’intérêt général doit être défendu et non la juxtaposition de situations. Il signifie aussi que l’UNAF a pour mission légale de représenter l’ensemble des familles sans exception, et pas uniquement les adhérents des associations familiales. De plus, la représentation familiale est originale, unique et spécifique, dans le sens où elle est globale et ce, à double titre : d’une part, elle prend en compte la réalité des familles et, d’autre part, elle repose sur une vision globale de la personne et la vie familiale. 3. Gérer tout service d’intérêt familial confié par les pouvoirs publics. Il s’agit principalement des services de protection juridique des majeurs confiés aux Union Départementales des Associations Familiales. 4. Ester en justice si les intérêts matériels et moraux des familles sont mis en cause.

 

Créée en 1947, l’UNIOPSS (Union nationale interfédérale des œuvres et organismes privés non lucratifs sanitaires et sociaux) est une association Loi 1901 reconnue d’utilité publique. Elle a pour vocation d’unir, de défendre et de valoriser les acteurs privés non lucratifs de solidarité. Elle porte auprès des pouvoirs publics la voix collective des associations des secteurs sanitaire, social et médico-social, engagées aux côtés des personnes vulnérables et fragiles.